ZEBUPHILE NEWSLETTER N° 33                                                                                       Mai 2017


Chers Marraines, Parrains, Donateurs, Adhérents et autres Amis,


Depuis notre dernière newsletter du mois de décembre, je suis retourné en avril à notre refuge « Mokana ». Pour ce voyage avec Isabelle, nous étions accompagnés de Françoise, trésorière de l’association. Ensemble, nous sommes restés une semaine à Fianarantsoa, bien occupé avec Louise pour les consignes, vérifications des dépenses, compte rendu de la vie à Mokana, rencontres et entretiens avec les enfants externes et internes et plusieurs déplacements dans les administrations notamment au Trésor Public afin de faire valoir nos droits et défendre les intérêts de l’association vis-à-vis des impôts.


La vie à Mokana

Les enfants et ados de Mokana et de l’extérieur vont bien et semblent épanouis. Louise, épaulée par Hari fait en sorte que la maison tourne correctement. Les enfants ont conscience de la chance qu’ils ont d’être soutenus par l’association. Ils n’ont guère envie de quitter ce cocon où ils sont à l’abri des difficultés du monde extérieur. Et pourtant il faudra bien !

     

                                                                         Les filles de Mokana


Certains de nos enfants externes vivent dans des conditions difficiles, sans électricité ni eau, à cinq ou six personnes dans une pièce, les aides matérielles que leurs apportent parrains et marraines ainsi que l’association permettent de soulager leur difficile quotidien.

           
                      La famille de Juliette                                                            Leur maison

L’intégration à la vie en communauté à Mokana pour Fano et Bonne Nouvelle c’est bien déroulé. Ils sont heureux d’être hébergés au refuge, d’autant qu’ils peuvent voir leur maman samedi et dimanche.


Un lit s’étant libéré dans les dortoirs des filles, nous allons héberger Annicka qui était parrainée en tant qu’externe, qui vivait précédemment chez son oncle dans un taudis et souvent livrée à elle-même, seule dans la journée. Annicka sera mise à l’abri au refuge Mokana.

Suite aux départs, à Tananarive de Christien pour ses études et Caprice qui avec son emploi stable pourra s’installer à l’extérieur, deux lits sont inoccupés.

Concernant les enfants et ados externes, ils sont bien suivis par Louise. De sérieux problèmes de santé pour Mamitahina qui a été obligée de suspendre sa scolarité afin de suivre un traitement. Marina qui fugue de chez elle, sèche l’école, a des problèmes de comportement, de discipline et de respect vis-à-vis de la grand-mère qui l’élève. Louise est intervenue, pour l’instant sans résultats probants, si pas d’amélioration nous n’avons d’autre solution que de l’exclure.

Effectif : 44 enfants

Dont internes : 16 ( 7 garçons et 9 filles)

Dont externes : 28 (12 garçons et 16 filles)


Résultats scolaires du 1er trimestre 2016-2017

                                                      Monsieur Verich aide aux devoirs le soir

44 enfants sont scolarisés par l’association, répartis dans 16 établissements privés suivant leurs niveaux scolaires, la filière suivie, la proximité de leur domicile. Les résultats de ce premier trimestre sont moyens, mais plutôt encourageant pour la majorité des enfants. Cette année, seul Rado se présentera au bac. Celles et ceux qui sont en filière professionnelle, Violette (20 ans) terminera en août sa formation de lingère-femme de chambre à l’école hôtelière La Rizière et si tout va bien des offres d’emplois lui seront proposées par les hôteliers via l’école. Elle devra quitter le cocon du Refuge Mokana fin 2017 pour mener sa vie. De même pour Jimmy (19 ans) en filière agriculture-élevage terminera sa formation en septembre. Là aussi l’école devrait proposer des offres d’emploi. Bon premier trimestre pour les filles en 1ère et qui ne lâchent rien : Sana, Safidy et Mamisoa, moins bon pour Daniella. Pour les plus petits de bons résultats avec Miora, Alexandra, Judiah, Fetra, Jessica, Alfa, Félicia, Félicien et Harriot-Jasmin.

Christian, handicapé moteur, en classe de 4ème à l’âge de 16 ans, n’arrive plus à suivre le cours, la maman avec l’aide de Louise envisage et recherche un placement en institut où les cours sont adaptés à son handicap et où il pourra bénéficier de soins.

Deux garçons, Toky et Christien suivent des formations supérieures au sein d’institut privés à Tananarive. Nous attendons de bons résultats.

Travaux et entretiens du Refuge Mokana

Depuis octobre des travaux ont été réalisés :

  • Remplacement d’une double fenêtre et son châssis dans le dortoir des grands garçons.

  • Remplacement de la palissade face à la rue.

  • Embellissement et fleurissement des parterres et entretien de la cour (par les enfants).

Travaux en cours :

  • Remplacement du châssis et de la porte à double battant du réfectoire.

A prévoir sans doute en mai/juin :

  • Remise en service de l’installation de production d’électricité par panneaux voltaïques, arrêtée suite à un câble fondu.

Fêtes de Noël et Jour de l’An à Mokana :

Les jours de Noël et du Nouvel An à Mokana ont été l’occasion de mettre les petits plats dans les grands avec au menu un repas de fêtes :

Midi : salade de macaroni accompagnée de viandes, de légumes et de mayonnaise, cuisse de poulet, salade de fruits, pain et jus de fruits.

Soir : Achards de papaye, hors d’œuvres, rôti de zébu, bûches de Noël, pain et jus de fruits.

L’après-midi, goûter avec les enfants externes, puis passage du Père Noël, distribution de cadeaux à tous les enfants de l’association.

Noël et Jour de l’An ont été appréciés par les enfants et tous remercient les parrains/marraines, donateur/donatrices d’avoir contribués à la réussite de ces moments de fêtes.

         

                                                                                              Le goûter de Noël



L' Assemblée Générale Ordinaire et Assemblée Générale Extraordinaire

se dérouleront

le Samedi 3 juin 2017 de 10h00 à 12h30 à Chabanais (Charente) en la maison de notre vice-présidente et fondatrice Irène Van Der Schoot.


Merci de nous signaler votre présence afin de vous réserver

un hébergement à l’hôtel.






Merci pour votre soutien


Amitiés Zébuphile de toute l’équipe