ZEBUPHILE NEWSLETTER N° 25 .......Novembre 2013


Chers Marraines, Parrains, Donateurs, Adhérents et autres Amis,

Notre Association a du faire face à divers soucis ...

Pour commencer, le départ précipité de Michella, notre responsable sur place, qui a jugé que c'était dans son intérêt de faire poursuivre les études de ses enfants à la Réunion. C'était sa décision, mais de là à nous laisser dans de graves difficultés, engendrées par son départ précipité vers la mi-juillet au lieu de début octobre, sans passation des pouvoirs à Louise, notre nouvelle fée sur place, ce fut assez difficile... Louise qui a pu se libérer avant la date prévue, à trouver des enfants sans aucun encadrement depuis deux mois et une maison où tout avait disparu... Plus de draps, ni linge, ni stock de nourriture, l'horreur ! Mais depuis que Louise est sur place, elle a bien repris tout en main. Ce n'est certainement pas la peine de vous dire que les enfants hébergés sur place ont fait un dernier trimestre nul, il y a pas mal de redoublement. Avec seulement Mme Berthe sur place, qui n'a aucune autorité sur les enfants, c'était couru d'avance. Nous tournons la page.

 Louise a 52 ans, divorcée, 2 enfants qui vivent avec elle : Cyrielle 17 ans et Damien 16 ans. Précédemment elle était salariée de l’association SOS-Villages d’enfants à Tamatave où elle avait des fonctions administratives et éducatives auprès des enfants. Louise a pris ses fonctions de responsable de Mokana le 1er août. Elle habite donc sur place, un avantage appréciable pour nous.

En août, après une semaine passée dans leur famille (pour les enfants de Mokana), Louise a quand même emmené tous les enfants de l’association pour sept jours de vacances, début septembre, à Ambalavao. Cela a permis de faire plus ample connaissance d'une façon ludique. Depuis, il y a eu la valse des visites à Mokana. Ce qui suit est un condensé des diverses observations de ceux qui sont allés sur place ces deux derniers mois. Il y avait Patrick notre président, Paule (une marraine), Jean-Pierre notre coordinateur, avec un couple de parrain Françoise et Bob ainsi que Jean-Louis. Enfin, Véronique qui est encore sur place à l’heure actuelle. Tous ont apportés dans leurs valises divers cadeaux et matériels que les parrains ont fait parvenir. C'était la joie à Mokana !

Tous ont été unanimes, notre président Patrick a fait un travail incroyable sur place pour rétablir la situation. Ensemble avec Louise, visite à toutes les écoles, les administrations, la Banque et toutes les personnes, qui sur place, nous aident pour la bonne marche de l'Association. Des contacts ont été repris pour finir de rendre la petite maison où habite Louise, habitable ...

De premier abord, cela semblait à tous insalubre ! Nous ferons donc les premiers travaux, mais il restera le toit à refaire ... quand nous aurons assez d'argent pour le faire.

 Caprice, Francky, Faly et Tahiry à Ambalavao

 Déjà la grande maison Mokana est de nouveau en parfait état, repeinte de neuf à l'intérieur, un faux plafond refait et plus de fuites d'eau. Jean-Pierre et Bob ont été capables de remettre toute l'installation électrique en LED, ainsi que chez Louise. Chapeau !

Bande de leds au plafond

Paule et ensuite Françoise se sont attaquées aux inventaires ... il manquait de tout ! Les vêtements manquants ont été rachetés, le don d'Hélène a permis de doter chacun en chaussures neuves, Jean-Pierre avait amené dans ses bagages des sous-vêtements neufs pour tous les enfants internes, ainsi que les draps achetés par Irène.

Françoise distribue les sous-vêtements aux filles

 Véronique ayant fait une souscription auprès de ses amis, nous a permis de racheter des matelas et des oreillers neufs (les anciens avaient dix ans d’âge, ils ont été malgré tout redistribués aux familles des enfants externes qui dorment à même le sol) et un deuxième jeu de draps. Les travaux de remise en état du logement et l’achat des meubles ont été préfinancés par divers dons. Merci à tous les donateurs, il ne reste plus qu’à refaire le toit de chez Louise ! Nous espérons que la vie sur place reprendra son cours normal, en tout cas, tous ont observé que Louise avait une grande facilité pour tenir tout ce petit monde et que les enfants avaient tous l'air de l'apprécier beaucoup, tant mieux !

            

           Les fournitures scolaires           Fête folklorique réalisée par les enfants du Zébuphile

 En arrivant Patrick et Paule ont eu la surprise de trouver tous les enfants (avec les parents) de l'Association réunis sur place ! Louise avait trouvé le moyen d'organiser une fête folklorique avec danses et chants de toutes les ethnies présentes. Cela fut un grand moment ! En même temps, elle a procédé à la remise des cartables pour la rentrée scolaire qui s’est échelonnée du 3 au 9 octobre suivant les écoles, sauf ceux scolarisés à l’école Adventiste qui avaient repris le 24 septembre. Nous avons quelques enfants qui sont sortis du système scolaire, d'autres qui intègrent un nouvel établissement, où comme nous l’espérons, ils travailleront mieux.

Sur place Patrick a refait "le stock de réserve" (pour trois mois) des nourritures de base. Il y a toujours un moment en début d'année où les prix flambent, où il n'y a plus rien à acheter !

Après une visite de Patrick et Louise chez la responsable de la cantine et en concertation avec les enfants qui unanimement, ne voulaient plus déjeuner dans cette cantine, nous avons décidé de faire le repas de midi à Mokana. Plus de cantine scolaire. Ou, selon les enfants, ils avaient des plus petites portions que les autres et souvent des denrées avariées "parce que, eux, ils mangeraient mieux le soir à l'Association, que les autres enfants" ! Donc stop.


Bonne nouvelle. Ravello et Hery qui étaient sortis de Mokana l'année dernière, ont trouvé un job, qui leur permet de subvenir à leurs besoins. Même si ce n'est pas le travail dont ils rêvaient, c'est mieux que rien, ce qui à Mada est déjà un exploit en ce moment. Par contre, Patrick garde le contact avec  "le relais" pour la fabrication de la Karanjy automobile, ils avaient promis que dès que possible il prendrait Ravello, au vu de son CV. Donc en attendant il travaille dans un resto chinois, à faire des pâtes fraîches....c'est toujoujours mieux que rien.

             

     Mme Berthe en cuisine à Mokana                      Distribution de riz à 13 familles

 Comme l’année dernière, Patrick et Louise ont procédé à une distribution de riz pour les familles des enfants externes nécessiteuses suivant le budget récolté soit 460€. Nous avons distribué 900 kg de riz à 13 familles représentant 31 enfants soit 30kg de riz/enfant. Merci aux généreux donateurs qui alimentent financièrement la banque de riz.

Le dortoir des filles est de nouveau complet avec l’arrivée de Stella. Victime de mauvais traitements de la part de la tante qui l’hébergeait, chez laquelle Patrick, Paule et Louise se sont rendus, ils ont proposé à Stella de venir à Mokana. Deux jours après, elle s’installait, occupant le dernier lit disponible chez les filles. Nous avons donc de nouveau 9 filles, avec Mme Berthe, c'est complet. Les garçons sont au nombre de 9. Il reste une place libre. Avec toutes les demandes que Patrick a eu durant son séjour, il y a de quoi faire. Nous attendons que Louise fasse ses visites dans les diverses familles pour prendre nos décisions. Les enfants extérieurs sont au nombre de 22, après l’arrivée d’un petit nouveau : Eddy. Donc encore des possibilités pour en prendre en charge, après la visite de Louise dans les familles.

Essayage des uniformes pour Noëlline Miora et Rosette, sans chaussure!

 Patrick et Paule ont remis au Centre de Soins de Fianarantsoa quelques 8 kg de médicaments qui leurs avaient été confiés par Hélène et Joël.

Dernière BONNE nouvelle, Joël qui a déménagé au Luxembourg a eu pitié de nous. Il a de nouveau contacté ses pharmaciens et fait un voyage éclair à Bruxelles pour prendre les médicaments, ensuite voyage à Sars (Nord) pour livrer les colis à l'association ATM Aide aux missions qui sert de lien pour acheminer les colis vers le Père Zocco à Fianarantsoa et enfin retour vers le Luxembourg. Il se dit prêt à faire cela une fois par an pour l'association ... Nous lui disons Bravo et merci !

A ce jour la situation sur place demande une certaine vigilance; le pays est en période électorale et des tensions par ci par là ne sont pas à exclure. Malgré cela les gens que nous cotoyons gardent le sourire, ce qui fait le charme de la population.

Vous aurez, après la newsletter, un petit compte rendu de la part de Véronique qui se trouvera sur notre site. Nous espérons vous donner "QUE" des nouvelles positives dans la prochaine newsletter, nous faisons tout notre possible, pour que cela se réalise et grâce à vous tous cela sera fait.

 Cette newsletter a été conçue par Irène avec la collaboration de toute l'équipe et en tenant compte des divers comptes rendus des personnes qui se sont rendues sur place durant ces derniers mois de crise !


Merci à vous tous d'avoir eu le courage de nous lire jusqu'au bout !

Nous continuons de compter sur vous... plus que jamais.

Amitiés Zébuphile de toute l'équipe.