18/05/09


Cartes de voeux de Pâques

Chers Parrrains, Marraines, Adhérents, Donateurs et autres lecteurs,

La situation est toujours très critique à Madagascar. Durant les premiers mois de l'année, la sous-alimentation, la flambée des prix et l'avidité insolente de la classe dirigeante ont abouti à une révolte de la population.

En février, il y a eu une "mise à sac" en règle des magasins en gros et des entreprises agro-alimentaires sur toute l'île. Ce qui se traduit maintenant par des milliers de chômeurs en plus. Une maman, aidée par notre association, a enlevé ses deux fils de l'école pour leur faire faire des petits boulots alors que leur scolarité était payée jusqu'a fin juin. Nous réfléchissons, actuellement, à une possibilité d'aide alimentaire pour les parents extérieurs. Si vous avez des idées, n'hésitez pas à me les communiquer.
Une marraine vient de me suggérer de doubler le parrainage : un parrain pour la scolarité et un parrain pour la nourriture. J'aimerais savoir si ce concept conviendrait aux autres parrains ? Nous mettrions les deux parrains de chaque enfant en contact.


Manifestation

Dur les rizières sous l'eau

Pour Mokana, nous faisons maintenant toutes les courses au marché où l’on ne trouve pas tout (plus de laitages) et où les prix font du yoyo ! Durant mes 7 semaines sur place, j'ai eu, en ville, mon lot de manifestations, de barrages et de petits rackets mais que dire à des gens qui n'ont plus que ce moyen pour subsister ?

Vous comprendrez que dans ce climat, notre beau projet de cantine n'a pas avancé du tout. La grève des fonctionnaires pendant un mois, le changement de nombre d’entre eux dans les Ministères et leur incapacité à prendre des décisions ont beaucoup retardé l’avancement du projet.

J'ai fait la connaissance de deux nouveaux maires à Fianarantsoa pendant mon séjour ! Il ne me restera plus qu'à retrousser mes manches et à recommencer les démarches en septembre.

Mme Francine et Franki La cour de Mokana
La coiffure du samedi

En conséquence de tous ces évènements, j'ai passé beaucoup plus de temps avec les enfants puisque comme le savent déjà les parrains, les écoles sont restées fermées au moment les plus forts des manifestations et il a fallu s'organiser pendant ces 5 semaines pour s’occuper d’eux. Michella à donné des cours de classe basique et je suis intervenue pour des cours de dessin et cuisine. Avec les grands garçons, nous avons construit un "superbe" cabanon autour du matériel des panneaux solaires. Ce n'était pas gagné d'avance car nous avons déjà perdu trois jours pour réunir le matériel mais, maintenant, le cabanon est construit et ils sont très fiers d'eux !

A ma grande surprise, les écoles ont quand même émis des bulletins scolaires malgré la fermeture de plusieurs semaines. Nos enfants ont, pour la plupart, bien avancé sur le peloton.

Nous avons accueilli un nouveau petit garçon à Mokana, Franki, 10 ans. Il n’est jamais allé à l'école parce qu’il gardait sa grand-mère aveugle avec qui il mendiait dans la rue. La mamie a été admise à l'hôpital-mouroir des Sœurs. Nous avons également accueillie deux nouvelles filles de l’extérieur. Pierrot Men est revenu faire des nouvelles photos des enfants, les plus anciennes ont déjà 3 ans. Nous sommes en train de les mettre sur le site.

Début de l'oeuvre On enlève les cailloux du riz
tous ensemble
Petit métier courant : la pâtissière du coin

Déjeuner sur l'herbe
Anniversaire de Sendra

Récemment, le parrain de Sendra a voulu fêter l'anniversaire de son filleul avec un grand pique-nique à la campagne. Merci Parrain pour cette une belle journée.

Et la dernière grande nouvelle : le CONTAINER s'est enfin remis en route ! Selon les dernières informations, le bateau doit accoster le 2 ou le 3 juin. Donc tous ceux qui ont envoyé un colis aux alentours de Noël ou pour un anniversaire vont enfin pouvoir espérer un remerciement de leur filleul(le) et tant pis pour tous ces bonbons qui se trouvaient dans les colis !

Pour finir, je compte vraiment sur vous pour me donner des idées pouvant faire avancer notre association. Et dois-je vous rappeler que l'argent des adhésions nous est vraiment nécessaire pour boucler les fins de mois, sans parler des dons !
Dans l'attente de vos nouvelles, amicalement.

Irène